Acteur Profitez de l'offre spéciale
de e LCL
Brochure Brochure,
gratuite et sans engagement

LCL accorde une vraie place aux personnes handicapées

LCL

Le groupe Crédit Lyonnais -LCL- s’est toujours mobilisé en faveur d’actions qui lui sont chères. Voilà pourquoi l’établissement bancaire souhaite aujourd’hui mettre l’accent et la lumière sur la problématique du handicap et des personnes souffrant de handicap(s). Et plus précisément sur l’accueil dans l’entreprise de ces dernières.

Parce que pour le Crédit Lyonnais, tel qu’un de ses slogans le prétend, « Les compétences n’ont pas de handicap », la banque met tout en place pour intégrer au mieux dans ses rangs les individus souffrant de handicap(s).

En ce sens, l’établissement n’a pas hésité à prendre certaines mesures très claires.

En commençant, bien entendu, à la source, c’est-à-dire au recrutement de ce public particulier.

Un recrutement que LCL souhaite étendre le plus possible aux sujets handicapés en les considérant, lors des sélections, de la manière la plus neutre possible. C’est-à-dire en mettant au maximum de côté le facteur handicap pour se concentrer sur les compétences de la personne et envisager de manière très pragmatique -plutôt que compassionnelle- ce qu’il ou elle pourra apporter à l’entreprise.

Le Crédit Lyonnais souhaite aussi mettre l’accent sur l’amélioration des conditions de travail. Et ceci implique d’apporter un soin particulier à l’aménagement mais également aux différentes aides, qu’elles soient techniques ou bien humaines, qu’il est possible de mettre en place afin de placer les futurs collaborateurs dans les conditions les plus optimales possible.

Mais l’établissement bancaire ne s’arrête pas là, bien au contraire.

Ainsi et en son sein, chaque collaborateur, et l’on pense ici surtout aux managers, va devoir participer activement à des campagnes de sensibilisation au sort des personnes handicapées. Et ceci, tout en développant simultanément des relations avec les autres sociétés de ce milieu protégé et en mettant en place des projets innovants dont la finalité sera de garantir de simplifier encore plus qu’elle ne l’est actuellement la tâche aux sujets handicapés, car l’accès aux technologies de l’information et de la communication est ici primordial.

En d’autres termes, le Crédit Lyonnais ne s’arrête pas à la « simple » embauche de publics handicapés. Il souhaite aller plus loin en offrant à ses nouvelles recrues les meilleures conditions de travail possibles en mettant à leur disposition les dernières technologies. Rien ne sert en effet d’accueillir en son sein des personnes handicapées si vous ne leur offrez pas les outils adéquats.

Une fois de plus, la démarche du groupe bancaire ne se veut pas -que- compassionnelle mais avant tout humaine et efficace. Car c’est précisément en considérant les personnes handicapées comme les autres que le fossé entre les deux s’amoindrira de jour en jour.

Par ailleurs, il est un autre élément qui prouve bien la volonté du groupe d’œuvrer durablement pour les personnes souffrant de handicap(s) : ce thème réside en effet au sein de l’équipe des ressources humaines du Crédit Agricole et répond au nom de « Mission Centrale Intégration des Personnes Handicapées ».

Cette mission est chargée de réunir mais également de soutenir la globalité des filiales (dont fait partie le Lyonnais) pour tenir l’objectif initialement fixé, à savoir parvenir à recruter 115 sujets souffrant de handicap(s) avant que ne se soit achevée l’année 2010.

L’association Handiformabanques, née en 2007 et dont LCL est l’une des parties formatrices, a de son côté pour mission d’aider à l’insertion par la formation avec l’appui de certaines institutions de taille comme le Centre de Formation de la Profession Bancaire ou encore l’Association Nationale pour la Formation Professionnelles des Adultes.

Voilà comment plusieurs opérations sont mises en place très régulièrement sur l’ensemble du territoire, notamment dans la capitale mais aussi à Marseille, Lyon, Toulouse, Nice, Montpellier, Bordeaux, Lille, Tours ou encore Nancy.

Ce dont se réjouit bien entendu Mme Lespagnol en sa qualité de chargée du recrutement des personnes handicapées chez LCL.

Le travail de cette dernière semble donc unanimement reconnu, comme l’attestent notamment certains témoignages postés sur la plate-forme de l’enseigne.

Ainsi a-t-on pu lire sous la plume d’une certaine Ursule Kamaha, déficiente visuelle devenue conseillère clientèle particuliers :

« Je constate qu’aujourd’hui les technologies peuvent compenser bien des déficiences. Je me rends également bien compte de l’importance de bénéficier d’un parcours solide et de ne pas compter uniquement sur le statut de travailleur handicapé, ce dernier n’offrant en effet aucun passe-droit. Il faut donc développer des compétences et des appétences pour un métier, ce qui fait réellement la différence, ce n’est pas le handicap, c’est la vraie motivation que l’on affiche ».

En d’autres termes et à compétences égales, celui qui remportera le poste sera celui qui saura faire montre d’une réelle envie et motivation. Et ce, qu’il souffre ou non de handicap(s).

Toujours posté sur la plate-forme de l’enseigne, on peut également lire les mots de M.Rajohnson qui occupe peu ou prou les mêmes fonctions que Mme Kamaha :

« Grâce aux moyens mis en œuvre par le groupe, mon handicap n’a jamais été un obstacle. Ni auprès de la clientèle ni avec les collègues de travail. En ce sens, je n’ai jamais rencontré de difficulté, que ce soit lors de la phase de recrutement ou au moment d’intégrer l’agence. Et si tout s’est aussi bien passé, c’est grâce aux efforts du groupe qui a toujours veillé à ce que les installations nécessaires soient bien présentes, comme un bureau accessible en fauteuil roulant ou encore la mise en place d’un monte-personne ».

C’est cette optimisation maximale des conditions de travail pour les personnes handicapées, doublée d’une attention permanente envers elles, en termes de recrutement comme d’accès à l’entreprise, qui fait aujourd’hui la singularité mais aussi la fierté du groupe LCL.

Un groupe qui, on l’aura bien compris, n’est pas prêt de relâcher son intention dans ce domaine.

Vous pouvez également lire d'autres articles du même acteur :

LCL

LCL offre un « Séjour VIP » à Munich au vainqueur du jeu concours mis en place à l’occasion de l’UEFA Champions League

Participant, depuis de nombreuses années déjà, à la célèbre course cycliste du Tour de France, LCL s’intéresse aussi à d’autres sports et notamment au football, comme le prouve le nouveau jeu concours mis en place actuellement et ouvert jusqu’au 10 (Lire la suite…)

LCL

LCL au plus près des femmes d’entreprise

Le Trophée LCL de la Femme d’Entreprise 2012 vient récompenser la femme qui aura réussi l’an dernier à booster l’économie de la région lyonnaise. La lauréate sera connue le 12 mars et se verra décerner le titre par M.Duflot, Directeur (Lire la suite…)

Chantal Lechiffre répond à Comparabanques.fr

Publiée récemment sur la plate-forme Comparabanques.fr, l’interview de Chantal Lechiffre, responsable du développement de e.LCL, réalisée pour le site, a permis à cette dernière de revenir rapidement sur les nouveautés mises en place par la banque en ligne. Ayant tenu (Lire la suite…)

LCL

Le LCL aux côtés des judokas

La France est un pays de judo. De nombreux athlètes se sont illustrés dans cette discipline. C’est le cas du célèbre David Douillet, double champion olympique à Atlanta et Sydney. Par ailleurs, la France aime accueillir les compétitions de cette (Lire la suite…)