Les avantages de la carte bancaire à l’étranger

Un grand nombre de services sont associés à la carte bancaire et tous ceux qui voyagent souvent à l’étranger le savent bien. C’est d’abord la possibilité de payer ses achats sur place, de retirer de l’argent et même de couvrir un certain nombre de sinistres grâce à l’assurance incluse dans la cotisation de carte bancaire.

L’étendue du contrat de carte bancaire

La quasi-totalité des contrats de cartes bancaires inclut généralement des assurances. Elles sont activées dès lors que les billets de transport (par car, train, avion ou bateau) ont été payés avec la carte bancaire. Cela donne accès à une assurance voyage qui couvre le voyageur pendant 90 jours au maximum contre le risque d’un problème de santé. Le montant de cette couverture est plafonnée et les remboursements sont assortis d’une franchise. Il est nécessaire de prévenir la banque avant d’engager les dépenses.
Pour les pays comme les États-Unis où les frais médicaux sont très élevés, la couverture de la carte bancaire ne suffira pas, il faut penser à souscrire une assurance complémentaire.

Les cartes de type Visa Premier, Gold Mastercard… couvrent également la responsabilité civile, l’annulation voyage et la perte des bagages.

Il est également recommandé de souscrire une assurance rapatriement si elle n’est pas incluse dans le contrat de carte bancaire. Ce choix dépendra du risque que représente le pays de destination ou du mode de voyage (vélo, trek, 4×4…) réputé risqué.

Les frais bancaires réduits à l’étranger

La carte bancaire est un moyen de paiement universellement répandu, ou presque. Pratique, elle permet de retirer des sommes en monnaie locale affectées d’un taux de change plus avantageux.

Les banques prélèvent cependant une commission et des frais de transaction pour chaque opération. Leur montant dépend du pays de destination et des conditions prévues par le contrat de la carte bancaire. Par exemple, les transactions effectuées par carte bancaire dans les pays de la zone euro ne sont pas grevées des commissions des banques et de la BCE, contrairement au paiement par chèque…

Il est utile de se renseigner au préalable sur

– les accords de partenariat de sa banque avec les banques locales,

– les forfaits de la banque en matière de frais à l’étranger, assurance perte/vol comprise.

En général, les frais sont plus élevés sur les retraits en espèces que sur les paiements, mais ils seront moins chers que les retraits aux guichets à l’étranger.

Prendre ses dispositions et voyager en toute sécurité

Il est nécessaire de vérifier avant son départ :

– la validité de sa carte bancaire ;

– les clauses du contrat ;

– la reconnaissance de sa carte bancaire dans le pays de destination ;

– l’existence de distributeur automatique de billets (DAB) dans le pays ;

– les possibilités de paiements en carte bancaire dans le pays ;

– le plafond hebdomadaire et journalier des retraits et des paiements.

Pour pouvoir plus facilement réagir en cas d’incident, il faut garder à porter de main

– le numéro international et local d’opposition ;

– les coordonnées de l’assistance médicale et de l’assurance liées à la carte ;

– le numéro de la carte bancaire et de sa date d’expiration (dans des endroits sûrs et séparés).

Certaines mesures de prudence sont à observer telles que :

– demander un ticket de retrait ou de paiement pour toujours disposer d’une preuve de la transaction. Ces tickets seront conservés jusqu’au retour ;

– vérifier que toutes les cases sont remplies avant de signer un ticket de paiement et surtout, en cas de paiement avec un appareil « fer à repasser », s’assurer de l’impossibilité de modifier la somme (ajouter un 0) ;
– lors d’une transaction, le commerçant effectue le paiement en face ;

– la carte est signée au dos avec ajout de la mention « show ID » (montrer une pièce d’identité). En cas de perte ou de vol cela freinera son usage.

Sur ce, bon voyage !

Vous pouvez également lire d'autres articles du même acteur :

Les Français toujours peu satisfaits de leur banque restent toutefois plus attachés aux établissements traditionnels

S’agissant d’un sujet délicat à aborder, l’opinion des usagers sur les banques ne reflète généralement pas un avis très favorable à l’égard de ces dernières, la société de conseil et de recherche en marketing, également spécialiste de la mesure de (Lire la suite…)

Des tarifs bancaires qui varient mais qui restent globalement un peu trop coûteux

Venant tout juste de paraître les résultats d’une étude portant sur l’évolution du coût des produits et services bancaires depuis 2009 permettent de dresser un bilan mitigé, certains d’entre eux montrant de réels progrès, tandis que d’autres, en revanche, affichent (Lire la suite…)

AXA Banque facilite l’utilisation des logiciels de gestion de compte avec son nouveau service Téléchargement Web

Grâce au développement de l’informatique et à l’équipement toujours plus important des Français en matériel et connexion Internet haut débit, les solutions pour optimiser son budget sont aujourd’hui particulièrement nombreuses, permettant ainsi à chacun de trouver la formule la plus (Lire la suite…)

Breizh Banque partenaire du festival « Les IndisciplinéEs »

Prévu pour se dérouler, du mercredi 9 au samedi 12 novembre 2011, à Lorient, « Les IndsciplinéEs » constitue l’un des événements bretons majeurs de l’automne. Regroupant toujours plus d’artistes, parmi lesquels, cette année, Herman Düne, Keren Ann, ou encore Yuksek, ce (Lire la suite…)