Les banques en ligne ciblent les jeunes

Parce que les nouveaux clients qui ouvrent un compte en banque ont souvent moins de 28 ans et que les banques en ligne, en plein essor, sont à la recherche d’une nouvelle clientèle, familière des nouvelles technologies, les jeunes sont une cible de choix. Représentant un tiers de la population française, c’est un marché à fort potentiel que les banques traditionnelles n’ont pas non plus envie de partager.

Une clientèle risquée, mais prometteuse

C’est depuis peu que la jeune clientèle est courtisée par les banques. En effet, avec leurs revenus limités et leurs soifs d’achat intarissables, les jeunes ne passent pas pour une clientèle très rentable… du moins les premières années. Lorsque l’on sait qu’en France, la mobilité bancaire est très restreinte et que les clients restent majoritairement fidèles à leur première banque, les enseignes osent faire le pari de l’avenir. En effet, passés à la vie active, ces clients deviennent des consommateurs tout à fait honorables, sur lesquels les banques enregistrent des marges, elles aussi honorables.

Opérations séduction

L’objectif annoncé par la Caisse d’Epargne est de capter 300 000 nouveaux clients jeunes d’ici 2012. Toute la difficulté est de les convaincre d’ouvrir un compte dans une enseigne qui n’est pas celle de leurs parents, fâcheuse habitude constatée dans les ¾ des cas. Les enseignes se font donc très attirantes en leur réservant des offres promotionnelles très avantageuses, telles que la gratuité de la carte bancaire ou de retrait, ou des prêts étudiants à taux préférentiels.

Ensuite, il appartient aux banques de les fidéliser. Puisque sur un plan bancaire, cette population est encore dans l’âge ingrat, il ne faudrait pas perdre de vue l’objectif final de les compter comme clients une fois qu’ils seront devenus actifs. Par conséquent, les offres marketing doivent se succéder et il faut pouvoir nouer une relation de proximité jusqu’à ce que le client devienne financièrement intéressant.

Les points forts des banques en ligne

L’essor des banques en ligne perturbe le jeu des banques traditionnelles qui vont devoir se plier aux modes de vie des nouvelles générations et répondrent à leurs attentes en termes de services bancaires.

Déjà développées sur Internet, le canal de communication privilégié des moins de 25 ans, les banques en ligne ont pris de l’avance sur les banques traditionnelles. Elles partagent les goûts et les habitudes des jeunes et sont par nature plus proches de leurs clients potentiels. Pourtant, force est de constater que la rencontre n’a pas lieu. A croire qu’elles boudent ce public.

Leurs offres s’adressent plus à des personnes financièrement indépendantes, mais c’est une classe d’âge qui ne maîtrise pas forcément le web, ni l’outil informatique. D’un autre côté, les étudiants, lycéens ou jeunes actifs peuvent difficilement accéder à ces enseignes (Boursorama, Fortuneo) qui demandent un minimum de revenus assez élevés pour l’ouverture d’un compte courant.

Or, la jeune génération représente un fort potentiel pour les banques en ligne et il est important qu’elles leur adaptent leurs offres et services si elles veulent s’émanciper. Pour le moment, cette part de la population se dirigent de préférence vers les banques traditionnelles.

Vous pouvez également lire d'autres articles du même acteur :

Les Français toujours peu satisfaits de leur banque restent toutefois plus attachés aux établissements traditionnels

S’agissant d’un sujet délicat à aborder, l’opinion des usagers sur les banques ne reflète généralement pas un avis très favorable à l’égard de ces dernières, la société de conseil et de recherche en marketing, également spécialiste de la mesure de (Lire la suite…)

Des tarifs bancaires qui varient mais qui restent globalement un peu trop coûteux

Venant tout juste de paraître les résultats d’une étude portant sur l’évolution du coût des produits et services bancaires depuis 2009 permettent de dresser un bilan mitigé, certains d’entre eux montrant de réels progrès, tandis que d’autres, en revanche, affichent (Lire la suite…)

AXA Banque facilite l’utilisation des logiciels de gestion de compte avec son nouveau service Téléchargement Web

Grâce au développement de l’informatique et à l’équipement toujours plus important des Français en matériel et connexion Internet haut débit, les solutions pour optimiser son budget sont aujourd’hui particulièrement nombreuses, permettant ainsi à chacun de trouver la formule la plus (Lire la suite…)

Breizh Banque partenaire du festival « Les IndisciplinéEs »

Prévu pour se dérouler, du mercredi 9 au samedi 12 novembre 2011, à Lorient, « Les IndsciplinéEs » constitue l’un des événements bretons majeurs de l’automne. Regroupant toujours plus d’artistes, parmi lesquels, cette année, Herman Düne, Keren Ann, ou encore Yuksek, ce (Lire la suite…)